Actualités

Inscrivez-vous à la newsletter du réseau

La location d’un bien commercial : sans ou avec droit d’entrée

La location sans droit d’entrée

Le propriétaire d’un local commercial (le bailleur) consent à un professionnel (le preneur), un bail commercial moyennant le paiement d’un loyer, augmenté le plus souvent de charges.

La location avec droit d’entrée

En contrepartie de la valeur commerciale du secteur géographique, le propriétaire d’un local commercial (le bailleur) peut demander au preneur (son locataire) une somme d’argent. Il s’agit du droit d’entrée.

Certains bailleurs diminuent la valeur commerciale de leur local pour être sûr que leur locataire réglera aisément le loyer. Ils compensent alors cette perte de valeur locative par un droit d’entrée.

D’autres, pour un complément de garantie, demandent un droit d’entrée amortissable sur plusieurs années.

Pour évaluer la valeur locative d’une boutique, retrouvez notre outils d’estimations en ligne ICI.