Actualités

Inscrivez-vous à la newsletter du réseau

Le commerce de centre ville : quels nouveaux enjeux?

Les nouveaux enjeux du commerce physique

Le commerce physique, fort de ses certitudes et faute de ne pas avoir initié à temps sa révolution a subi depuis quelques années la concurrence du commerce online.

Face à cette nouvelle donne, le magasin ne peut donc plus s’appuyer sur ses acquis. Le nouvel enjeu pour les retailers est de faire venir les clients en magasin par envie et non par obligation. Pour réussir ce challenge, les enseignes ont compris qu’il apparaît comme pertinent de mettre l’accent sur l’expérience que le magasin physique permet de vivre.

La possibilité de voir et de toucher le produit est une vraie carte à jouer. Fini le magasin classique, la boutique fait la part belle au sensoriel et devient un lieu de rencontre et de découverte. Les exemples sont légion : Ikea imagine ses points de vente comme des lieux inspirants où la magie opère instantanément, Boulanger propose des corners où il est possible de tester les produits, et Décathlon transforme ses vendeurs en coachs sportifs donnant gratuitement des cours dans leur domaine d’expertise.

L’intégration des nouvelles technologies est également une possibilité supplémentaire pour proposer un parcours d’achat plus efficace et donc améliorer l’expérience client, à l’image de Mango qui teste les cabines d’essayage connectées ou encore de Monoprix et de son application Smart’Monop qui facilite le passage en caisse. Tel est également le cas de la réalité augmentée qui, en misant sur l’interaction avec le produit, contribue à réinventer l’expérience en magasin en la rendant innovante et ludique.

La reconquête des centres villes

Il apparaît comme évident de devoir réinvestir dans les centres villes, lieux de vie ou vivent leurs clients potentiels, à défaut d’avoir sur-investi dans des programmes de périphérie dans lesquels l’offre est standardisée et aseptisée.

Beaucoup d’enseignes développant des formats supérieurs à 2000 m² en périphérie ont compris la nécessité de développer et d’implanter des concepts de magasins urbains, au plus proche de leurs clients, à l’instar de Décathlon, Boulanger qui débutent en ce sens, à l’instar également d’enseignes de Bricolage ou de Jardinage , habituellement sur plus de 5000 m² qui réfléchissent dorénavant à implanter des concepts « quincaillerie » ou « jardinerie de quartier » de 500 m² dans lesquels les clients pourront retrouver une offre de produits basiques et qui ne seront plus contraints de prendre leur voiture pour aller acheter leur tournevis ou leur plante d’appartement.

PROCOMM, Réseau national d’experts en transaction de Commerces et Entreprises
125, avenue Parmentier, 75011 Paris
Téléphone : 01 43 38 60 63
Mail : contact@procomm.fr